?

Log in

No account? Create an account

Previous Entry | Next Entry

(Original article by Louis-Gilles Francoeur at "Le Devoir")

"L'exploitation des gaz de schiste au Québec serait rentable même si Québec en interdisait l'exportation pour assurer son indépendance énergétique sur un maximum de générations, assure le p.-d.g. d'une des trois principales entreprises actives dans ce secteur au Québec.

«La réaction des actionnaires ne serait pas très positive», affirmait hier au Devoir Michael Binnion, le p.-d.g. de Questerre, car l'énormité du marché des États-Unis est évidemment fort alléchante. Mais, ajoute-t-il, s'il devait être fermé par une loi pour des motifs d'autarcie énergétique, le marché québécois du gaz demeure suffisamment important «pour que la santé économique de la filière soit assurée».

Il faut dire que, si les industriels du gaz ont affirmé vouloir desservir en priorité le marché québécois, l'idée d'exporter a été évoquée par plusieurs. Du côté gouvernemental, on a évoqué l'autarcie énergétique comme argument de vente de la filière du gaz, mais sans aller jusqu'à parler de mettre en place des balises législatives afin de ne pas raccourcir la durée de vie de cette ressource non renouvelable..."


Latest Month

September 2017
S M T W T F S
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Powered by LiveJournal.com
Designed by Naoto Kishi